17 mai, Journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie

La France est pleinement mobilisée, au sein des Nations Unies comme au niveau bilatéral, dans la lutte contre les discriminations, les violences et les violations des droits de l’Homme dont sont victimes les personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI).

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai, l’ambassade de France en Géorgie rappelle l’engagement de la France à défendre et promouvoir les droits des personnes LGBTI.

La date du 17 mai a été choisie pour commémorer la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en 1990, de retirer l’homosexualité de la liste des troubles du comportement. Lancée en 2005 et coordonnée au niveau international par le comité IDAHO, cette journée est aujourd’hui célébrée dans plus de 60 pays à travers le monde.

Bien que les droits des personnes LGBT soient mieux reconnus dans de nombreux pays aujourd’hui, l’homophobie et la transphobie sont toujours présentes et donnent lieu dans certains pays à l’application de lois discriminatoires voire de la peine capitale.

Pour plus d’informations sur l’action de la France, veuillez consulter le site France Diplomatie.

Du 1er au 12 août 2018, la ville de Paris accueillera les dixièmes Gay Games, un évènement sportif qui rassemblera près de 15 000 participants autour du thème de la lutte contre les discriminations LGBTI. Plus d’informations sur https://www.paris2018.com/fr/

Le Fonds de soutien « droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre »

Face aux nombreuses discriminations ciblant les personnes LGBTI, la France a décidé, avec le soutien des Pays-Bas et de la Norvège, de créer un Fonds de soutien international pour financer des actions concrète contre l’homophobie et la transphobie. En Géorgie, ce Fonds de soutien « droits de l’Homme, orientation sexuelle et identité de genre » a permis de financer une action de lutte contre les stéréotypes à l’encontre des femmes LBT en 2015. Mené par le Women’s Fund, ce projet a permis de mener des actions de sensibilisation à travers le pays et de soutenir des micro-projets portés par des associations locales afin de lutter contre ces discriminations.

Pour plus d’informations sur ce projet, veuillez consulter le site d’Expertise France et du Women’s Fund.

PDF - 357.2 ko
La France soutient les droits lgbti
(PDF - 357.2 ko)

publié le 23/05/2017

haut de la page