COP 21 : signature de l’Accord de Paris

L’Accord de Paris adopté le 12 décembre 2015, a été officiellement ouvert à la signature le 22 avril 2016, lors d’une cérémonie organisée au siège des Nations unies à New York.
JPEG
168 pays, un chiffre record, étaient représentés au siège des Nations unies pour cet événement historique. Le Secrétaire général des nations unies (SGNU) Ban Ki-Moon a souhaité faire de la cérémonie d’ouverture à la signature de l’Accord de Paris, organisée le 22 avril « Journée de la Terre », un rappel que la mobilisation politique en matière de lutte contre les changements climatiques doit se poursuivre au plus haut niveau.

De la soixantaine de chefs d’Etat présents, le président français François Hollande a été le premier à signer cet accord historique. Il a appelé le monde à traduire l’accord de Paris sur le climat en « actes » pour faire face à l’« urgence ».

JPEG - 307.8 ko
Président Hollande à la tribune des Nations Unies/პრეზიდენტი ოლანდი გაეროს ტრიბუნასთან გამოსვლისას

Le ministre pour l’environnement et la protection des ressources naturelles, Gigla Agoulachvili a signé l’Accord de Paris au nom de la Géorgie. Il a à cette occasion fait part des mesures prises par la Géorgie en direction de la protection de l’environnement et a exprimé la bonne volonté du pays de rejoindre le combat international contre le changement climatique.

PNG - 273.1 ko
Ministre Agoulachvili signe l’Accord de Paris/მინისტრი აგულაშვილი პარიზის შეთანხმებას აწერს ხელს

L’accord de Paris engage ses signataires à limiter la hausse de température à 1,5 °C. La signature constitue une étape préalable à la ratification. L’Accord entrera en vigueur 30 jours après la ratification par au moins 55 pays représentant au total 55 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES).

publié le 26/04/2016

haut de la page