COVID-19 : nouvelle mesure d’entrée en Géorgie pour les citoyens français [ka]

A partir du 15 septembre 2020, tous les voyageurs en provenance de France devront présenter un test PCR effectué dans les 72 heures précédant leur déplacement afin de pouvoir rentrer en Géorgie.

NB : les passagers de nationalité française ou résidant en France sont admis à entrer en Géorgie sans effectuer de quarantaine obligatoire, à condition de prendre un vol direct depuis la France ou l’un des quatre autres pays listés ci-dessous, de ne pas avoir séjourné dans un autre pays au cours des deux semaines précédant le déplacement et de fournir un test PCR de moins de 72 heures..
  • Une augmentation récente du nombre de cas, notamment dans l’Ouest du pays et sur la côte, est à signaler. Il est recommandé de bien veiller à respecter la distanciation sociale et les gestes barrières.

La Géorgie a adopté une liste de 5 pays, dont la France (Allemagne, Estonie, Lettonie, Lituanie, France), qui établit que les citoyens ou résidents permanents, avec titre de séjour de 10 ans (ou 5 ans pour les mineurs) de ces pays pourront entrer en Géorgie sans effectuer de quarantaine, à condition de venir par un vol direct (ou transitant par l’un des cinq pays), de ne pas avoir séjourné dans un autre pays dans les deux semaines précédant leur déplacement et de présenter un test PCR de moins de 72 heures à leur arrivée.

Les passagers sont par ailleurs tenus de remplir une déclaration en ligne avant leur départ, en précisant notamment l’historique de leurs déplacements récents.

Formulaire à remplir par les citoyens/résidents des pays de l’UE visitant la Géorgie

Formulaire à remplir par les personnes visitant la Géorgie pour des raisons professionnelles

Un contrôle de la température sera également effectué avant l’entrée sur le territoire géorgien. Si celle-ci est supérieure à 37°, les passagers pourront se voir refuser l’entrée ou alors pourront choisir de passer un nouveau test PCR à leurs frais. En cas de symptômes, ils devront effectuer une quarantaine obligatoire payante dans des hôtels préposés à cet effet.

Une quarantaine obligatoire, également payante, d’une durée de huit jours, reste par ailleurs en vigueur pour les passagers en provenance d’autres destinations européennes ou pour les personnes en provenance des pays listés ci-dessus mais ne répondant pas aux conditions (absence de test PCR ou de titre de séjour permanent). En cas de refus de quarantaine, les autorités géorgiennes se réservent le droit d’interdire l’entrée sur leur territoire et de renvoyer les voyageurs vers leur pays d’origine.

Des aménagements sont prévus pour les personnes ne rentrant pas dans les catégories indiquées ci-dessus qui se rendraient en Géorgie pour des raisons professionnelles, qui devront également remplir un formulaire spécifique en ligne et obtenir un accord préalable des autorités géorgiennes à l’entrée sur le territoire et qui seront soumis à des tests PCR payants tous les trois jours.

publié le 24/09/2020

haut de la page