COVID – 19 : situation sanitaire en Géorgie

La situation sanitaire en Géorgie connaît une évolution défavorable depuis plusieurs semaines, comme les autorités géorgiennes l’ont elles-mêmes souligné.

Il est vivement recommandé à chacun de prendre toutes les précautions pour éviter la diffusion du virus, notamment de porter un masque et de respecter strictement les gestes barrières (lavage régulier des mains, distanciation minimale, réductions des interactions aux seuls contacts nécessaires en particulier s’agissant des personnes vulnérables, aération des locaux fermés), et de suivre les préconisations des autorités sanitaires géorgiennes.

L’ambassade de France a adopté, depuis le 19 octobre, un régime reposant en partie sur le travail à distance et réduisant le nombre de personnes présentes dans les locaux. Elle reste pleinement mobilisée pour accompagner la communauté française dans toute difficulté qu’elle pourrait rencontrer. L’ensemble des services reste assuré mais le nombre de rendez-vous susceptibles d’être accordé est désormais réduit.

Le Premier ministre a annoncé d’importantes restrictions à la circulation applicables du 28 novembre au 31 janvier afin de contenir la propagation du virus en Géorgie. Les mesures en vigueur actuellement sont le suivantes :

  • Couvre-feu de 21 heures à 5 heures dans l’ensemble du pays qui sera suspendu le soir du 31 décembre et du 6 janvier (le non-respect de cette mesure est passible d’une amende de 2000 GEL) ;
  • Obligation de porter un masque dans les espaces publics fermés et ouverts et de respecter la distanciation sociale ;
  • Interruption du transport collectif inter-cités et des transports collectifs urbains dans les principales villes du pays ;
  • Fermeture des restaurants, sauf vente pour consommation à distance, des terrains de sport et des piscines dans tout le pays ;
  • Interdiction de tenir des conférences, formations et autres événements autrement qu’à distance ;
  • Dans les 8 principales villes du pays (Tbilissi, Batumi, Rustavi, Kutaisi, Telavi, Zugdidi, Gori, Poti), fermeture de tous les commerces non essentiels (sauf vente à distance), des centre commerciaux, des marchés, des écoles et des universités qui opèreront à distance, des mesures comparables étant également applicables en Adjarie ;
  • Les centres commerciaux, marchés et transports urbains et inter-cités pourront rouvrir du 24 décembre au 2 janvier et refermerons le 3 janvier ;
  • Un certain nombre d’activités commerciales sont exemptées des obligations de fermeture (alimentation, pharmacies, journaux, produits de nettoyage, BTP, banques, salons de beauté garages, marchés agricoles, …) et le transport par voiture reste autorisé (sauf pendant le couvre-feu) ;
  • Fermeture des stations de ski  ;
  • La période du 3 au 15 janvier est qualifiée de jours de congés, pendant lesquelles les institutions publiques et privées géorgiennes seront fermées ;
  • Les taxis continuent à opérer mais ne peuvent pas conduire plus de deux passagers, qui doivent être assis à l’arrière ;
  • Pas de modification pour le transport aérien entre la France et la Géorgie (desserte possible par les compagnies aériennes, test PCR obligatoire pour entrer dans le pays).

Diégo Colas et toute l’équipe de l’Ambassade de France en Géorgie

Ambassade de France en Géorgie
Service consulaire

49, rue Krtsanissi 0114 Tbilissi
T : (+995 32) 2721490
www.ambafrance-ge.org

PNG

publié le 27/11/2020

haut de la page