Conférence internationale consacrée au régime d’exemption des visas [ka]

Une conférence internationale sur l’évolution du régime de libéralisation des visas avec l’Union Européenne a été organisée les 11 et 12 décembre 2019 par l’Ambassade de France (Service de sécurité intérieure) en Géorgie, la Délégation de l’Union Européenne et l’Office International des migrations, en présence de représentants des autorités géorgiennes et du parlement géorgien.

Parmi les participants internationaux, les Ambassadeurs de France, de l’Union européenne, de Suisse, d’Autriche, de Grèce, ainsi que le chargé d’affaires de l’Espagne, la directrice en Géorgie de l’Organisation internationale des Migrations et la cheffe du bureau des Nations-Unies, ainsi que des experts en provenance des capitales, dont des responsables de l’agence Frontex et, pour la France, des principales administrations concernées par cette problématique (DGEF, DCPAF, OFII et Préfecture de l’Oise). Côté géorgien, ont participé entre autres le président de la commission de l’intégration européenne du Parlement, la vice-ministre pour les déplacés intérieurs dans les territoires occupés, le travail la santé et les questions sociales, la vice-ministre de l’intérieur, ainsi que des représentants du ministère des affaires étrangères et du ministère de la justice.

Au-delà du constat de l’importance de ce régime sans visa pour le rapprochement entre les Géorgiens et les citoyens européens, la conférence visait à traiter le nombre croissant d’abus des systèmes d’asile européens ainsi que la croissance de la migration irrégulière et à des fins médicales de la part de citoyens géorgiens.

Aux côtés des organisateurs, plusieurs représentants des pays européens concernés dans l’espace Schengen, mais également de la Géorgie, ont travaillé intensément sur les questions de contrôles aux frontières, de couverture médicale en Géorgie et sur l’organisation d’une migration du travail ordonnée. La conférence a permis de démontrer l’ampleur et l’excellence de la coopération entre la Géorgie et ses partenaires européens sur ces questions et de discuter des défis qui restent à surmonter.

Tous ont souligné que l’exemption de visas pour les citoyens géorgiens est une des plus belles réussites du partenariat d’exception entre l’UE et la Géorgie et qu’il convenait de le préserver, en veillant à sa bonne application.
En clôture de conférence, l’Ambassadeur de France en Géorgie a souligné l’importance d’un tel évènement qui avait réuni sur deux jours l’ensemble des acteurs internationaux et géorgiens concernés et fait travailler ensemble, en vue de lancer des mesures opérationnelles et concrètes, aussi bien les partenaires institutionnels que les acteurs de terrain.

publié le 14/01/2020

haut de la page