Sécurité sociale, assurance et remboursement des soins

Le système médical géorgien est essentiellement privé et les consultations payantes. Il est recommandé de vérifier la possession ou de souscrire une assurance privée pour le court comme pour le long séjour.

Pour les cours séjours, la Géorgie n’est membre ni de l’Union Européenne, ni de l’Espace Economique Européen. Les caisses d’assurance maladie françaises ne prennent donc en charge que certains frais médicaux urgents et imprévus, dans des conditions restrictives, sur présentation de justificatifs de paiement et de justificatifs médicaux traduits.
Pour des précisions sur ce point, vous pouvez consulter le site www.ameli.fr.

Des assurances voyages couvrant exclusivement les cours séjour peuvent être comprises dans votre assurance habitation ou véhicule ou dans votre contrat de carte bancaire souscrite en France. Leur couverture a alors une durée limitée et contient des exclusions. Il convient de donc vérifier les risques qu’elles couvrent et de souscrire éventuellement une assurance spécifique complémentaire, notamment pour la pratique de certains sports de nature.

Pour les longs séjours, il convient de vérifier votre statut avec votre employeur français, de veiller à ce qu’une assurance soit inclue dans votre contrat avec un employeur géorgien ou de souscrire une assurance volontaire.
Pour des précisions sur ce point, vous pouvez consulter la page consacrée au départ à l’étranger sur www.ameli.fr.

publié le 26/01/2015

haut de la page