Séminaire multilatéral sur la criminalité organisée eurasienne

Le Service de sécurité intérieure de l’Ambassade de France en Géorgie a organisé le 4 juillet 2017, à Tbilissi, un Séminaire multilatéral sur la criminalité organisée eurasienne, qui a réuni des experts géorgiens, français et arméniens.

La Géorgie a réalisé de gros efforts depuis 2014, afin de coopérer plus étroitement avec les pays membres de l’UE, dans le but de lutter contre les « voleurs dans la loi ». La Lutte contre cette nouvelle forme de criminalité de type mafieux, très active dans les pays d’Europe de l’Ouest, dont la France, nécessite de mieux comprendre le phénomène, le contexte légal de l’action menée en Géorgie, l’impact et la nature de la menace pour nos sociétés, les capacités de réaction et surtout de coopération entre les services en charge des enquêtes et de l’application de la loi.

La France a pris l’initiative d’organiser cette table ronde à Tbilissi, afin de proposer aux différents acteurs de la lutte contre la criminalité organisée eurasienne, français et géorgiens de se réunir de manière bilatérale, afin de partager les expériences, à tous les niveaux de l’enquête pénale, dans le but d’accroître les échanges et la coopération opérationnelle. L’accent a été mis sur la coopération interministérielle, en associant aux différents représentants du Ministère de l’intérieur, des magistrats et des procureurs, des membres de l’administration pénitentiaire, et INTERPOL, ce qui a permis d’inviter le Bureau Interpol d’Arménie à cette rencontre.

JPEG
Alors que la Géorgie vient de ratifier l’accord de coopération opérationnelle et stratégique avec EUROPOL, et développe son réseau d’attachés de police en Europe, la France a souhaité une nouvelle fois apporter son soutien en partageant son expérience sur cette thématique prioritaire et surtout échanger avec ses partenaires du Sud Caucase (Géorgie et Arménie), afin de mieux évaluer la menace que constituent ces organisations criminelles eurasiennes qui se sont dispersées en Europe, depuis quelques années, afin d’apporter une réponse appropriée et conjointe.

JPEG
Cette initiative de l’Ambassade de France, en lien avec les Ministères géorgiens des affaires intérieures, de la Justice et des affaires pénitentiaires devrait renforcer le dialogue et permettre de mieux comprendre le travail des institutions de part et d’autres afin d’optimiser la coopération bilatérale.

JPEG

publié le 17/07/2017

haut de la page