Un cadet géorgien admis à l’Ecole Militaire de Saint-Cyr

Dans le cadre de la coopération militaire franco-géorgienne, la mission de défense de Tbilissi soutient l’enseignement de la langue française à des militaires géorgiens en vue de leur participation à des stages dans notre pays.

Le cadet Zurab Manchkhashvili, actuellement en deuxième année de l’Académie Nationale de Défense de Gori, a brillamment passé le concours d’entrée de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (ESM). En septembre prochain, il intégrera pour trois ans la prestigieuse école de formation initiale des officiers de l’Armée de terre française.

JPEG - 201.4 ko
L’Ambassadeur de France Pascal Meunier et le cadet Zurab Manchkhashvili/საფრანგეთის ელჩი პასკალ მენიე და იუნკერი ზურაბ მანჩხაშვილი

Grace au soutien de la mission de défense de Tbilissi, et notamment à l’investissement de son stagiaire FLE[1], ce jeune élève-officier particulièrement motivé a appris le français en moins d’un an et a réussi les épreuves exigeantes du concours en culture générale, compétences linguistiques et en mathématiques.

JPEG - 246.7 ko
L’Attaché de Défense Olivier Madiot et le cadet Zurab Manchkhashvili/ თავდაცვის ატაშე ოლივიე მადიო და იუნკერი ზურაბ მანჩხაშვილი

Premier Géorgien à intégrer l’ESM depuis 1924, Zurab Manchkhashvili marchera dans les pas de son illustre ancien, le prince Dimitri Amilakvari. Cet officier, géorgien de naissance et français par le sang versé, est mort au combat le 24 octobre 1942 à la tête de la 13e demi-brigade de légion étrangère (13e DBLE) lors de la bataille d’El Alamein. La promotion 1954-1956 de l’ESM porte son nom.

publié le 17/07/2017

haut de la page