Un étudiant géorgien admis dans une des meilleures écoles d’ingénieurs de France [ka]

Gela Patashuri, un jeune étudiant géorgien en physique, faisant déjà partie du palmarès Forbes Georgia des jeunes qui ont connu le plus de succès avant leurs 30 ans, a été admis à l’École Polytechnique.

Grâce à son parcours académique exceptionnel, il a pu décrocher une bourse de cette école, ainsi que le soutien complémentaire d’un sponsor, l’entreprise de construction « Feri » pour aller étudier dans une des meilleures écoles d’ingénieurs au monde. Lors du processus d’admission, il a dû passer un entretien et résoudre des problèmes complexes en mathématiques, qu’il a brillamment réussi. Il vient d’être admis parmi 22 étudiants étrangers et figure comme l’un des rares étudiants à avoir obtenu une bourse de l’école pour couvrir entièrement ses 15 000€ de frais de scolarité. Son sponsor complémentaire, l’entreprise de construction Feri, lui fournira également une allocation de vie d’un montant de 12 000 €/an pour lui permettre de s’installer à Paris dans le cadre de ses études.

C’est en quatrième classe qu’il découvre sa passion pour la physique. Depuis lors, il n’a qu’un seul objectif : devenir physicien théoricien afin de travailler sur les problèmes de la physique moderne. Pour poursuivre son rêve, il a choisi les Grandes Ecoles françaises, qui sont synonymes d’excellence et de réussite, particulièrement dans ce domaine.

Gela a su se démarquer lors de plusieurs olympiades internationales mais pas uniquement : il travaille aussi comme tuteur de physique et gère également une plateforme de cours en ligne « Innovation Online Project ». Il est bachelier de l’un des meilleurs lycées spécialisés dans la physique et les mathématiques de Géorgie, l’école Komarov. Alors qu’il était encore lycéen, il a notamment gagné avec ses camarades la médaille d’argent lors des Olympiades Internationales Zhautikov.

En septembre prochain, Gela rejoindra Paris pour commencer sa nouvelle vie d’étudiant international. Pour Gela, ce choix est une évidence. Parmi d’autres possibilités, il a décidé de s’orienter vers la France, pour son histoire et sa culture qui l’ont toujours intéressé. Il sait déjà qu’il devra fournir des efforts pour s’intégrer dans une école française du fait des différences culturelles mais il sait déjà qu’il sera soutenu par d’excellents professeurs.

publié le 21/08/2019

haut de la page