Véhicules

Il est conseillé d’avoir un permis de conduire international pour circuler en Géorgie même si le permis de conduire français est toléré.

L’assurance n’est pas obligatoire mais elle est fortement conseillée. La carte verte n’est pas toujours valable en Géorgie. Cela dépend de la couverture prévue par l’assureur français.

Un visa d’un mois est attribué au véhicule pour l’entrée en Géorgie. Dans les 31 jours, les formalités d’immatriculation doivent avoir été effectuées auprès des autorités géorgiennes. Au delà, une forte pénalité sera payée par le voyageur.

Lors de l’entrée en véhicule un stick est collé sur le passeport de l’étranger. Il ne peut pas quitter le pays sans avoir réglé la question de sa voiture (vente, ré immatriculation, etc…).

Attention !

La conduite en Géorgie représente un réel danger !!!!
Eviter absolument la conduite de nuit en dehors de villes.

L’importation d’un véhicule en franchise douanière est soumise à des règles très strictes. Le véhicule doit être enregistré au nom du propriétaire importateur qui ne peut importer qu’un seul véhicule. Le véhicule devra être réexporté. Il ne peut être revendu sur place sauf à un ressortissant étranger. Il est donc conseillé d’acheter un véhicule sur place et de garder tous les documents.

Voiture neuve : 1 lari par cm3 Voiture d’occasion de moins de 10 ans : 0,4 laris pour 1cm3 Voiture d’occasion de plus de 10 ans : O,5 laris pour 1 cm3

publié le 03/12/2008

haut de la page